Mais bien sûr ?!?

Certaines phrase, anagramme, expressions nous laissent parfois perplexe. Le côté cocasse de la circonstance accorde même de sourire, ce sans y voir quoi que ce soit d’autre que le comique de situation. D’autres vous permettront d’améliorer votre culture générale, bien que certains savoirs sont difficilement plaçable dans une discussion. dans une discussion. Difficile de dire lors d’une soirée que nous passons trois années de votre vie aux toilettes, mais plus aisé de citer les quatre au téléphone…

Les auteurs utilisent souvent une anagramme pour choisir un pseudonyme. Marguerite Yourcenar signait sous la plume de Marguerite de Crayencour, Raymon Queneau n’est autre que Rauque Anonyme, comme Adam Plorenu… D’autres prêtent à sourire, ainsi celui de la « chauve-souris » est « souche à virus », « le commandant Cousteau » propose « tout commence dans l’eau », « la crise économique » donne « le scénario comique ». Pour les fans d’Harry Potter, celui qui suit est d’une simplicité enfantine « Tom Elvis Jedusor » pour « Je suis Voldemort ». N’avez-vous jamais escompté obtenir votre explication ? Une « question sans réponse » est souvent le résultat de notre démarche, puisque nous « enquêtons sans espoir ». Oui, en effet tout est relatif comme disait un certain « Albert Einstein », car « rien n’est établi », sans chercher « matière à contredire » prenons le temps d’une « récréation à méditer ». Dans la mesure où une « poulette engendrée des télé-réalités » n’a rien à voir avec « le septentrional gué Desée déglué » et pourtant, tous les exemples sont formés des mêmes lettres. Il y a de quoi en perdre son latin…

Savoir inutile ou profitable, à vous de voir

Dans une vie, nous allons environ 2 500 fois aux cabinets d’aisances par an. À raison de six à huit occurrences par jour, cela représente presque trois ans de notre existence. Et l’évacuation des selles d’un être individu constitue en moyenne 15 tonnes. Contrairement aux idées reçues, la gent féminine resterait plus longtemps sur le trône. Selon l’étude effectuée par l’Organisation mondiale des toilettes cela donne trois minutes chez les femmes (2 min 33 s à 3 min) contre moins de deux minutes pour les hommes (1 min 24 s à 1 min 53 s). Saviez-vous que le tube digestif mesure, de la bouche à l’anus, neuf mètres ? Toute entité générant des déchets a besoin de matière pour en produire, et pour vivre. C’est pour cette raison que nous ingurgitons 500 kilogrammes de denrée par année, pour ceux qui ont la chance de manger à leur faim… Car selon l’ONU 25 000 personnes meurent de ne pouvoir se nourrir chaque jour.

« De nos jours vous pouvez aller dans une station-service et trouver la caisse ouverte et les toilettes fermées. Ils doivent penser que le papier toilette vaut plus que les billets. » Joey Bishop. (Crédits : Alexa_Fotos)

La sécheresse à Madagascar obligent les malgaches a dévorer une semelle en cuir ou une sandale. « Vous croyez qu’on va jeter ça ? Une fois que ça sera bouilli, on mange directement, on s’impatiente, on a trop faim », déplore une femme. Ça vous énerve ? C’est normal pour deux raisons. « Plus de 900 millions de tonnes de nourriture, soit 17 % des denrées alimentaires disponibles pour les consommateurs, sont mises chaque année à la poubelle, alors que près de 700 millions de personnes sur terre souffrent de la faim », martèle l’ONU. La seconde est que votre corps est composé de 50 000 km de nerfs. Des savoirs étranges, comme celui concernant notre charpente : un bébé est constitué de 350 os, alors qu’un adulte n’en compte que 206. La masse totale du squelette sans la moelle représente chez l’homme entre 4 et 6 kg, contre 3 à 4 kg pour la femme. La vie se niche dans n’importe quel endroit du corps, de la même manière que sous chaque aisselle. Sont présentes 2, 4 millions de bactéries, par centimètre carré.

Manger la tête en bas

Vous pouvez, non sans acrobatie, boire et manger la tête en bas. Pas pratique me direz-vous, oui, voire peu utile… à moins d’avoir parié. Néanmoins, cela est possible grâce à une fonctionnalité (inconnue de la plupart d’entre nous) incroyable de notre corps, le péristaltisme. Encore un gros mot, qui permet la progression de l’aliment dans le tube digestif. Auparavant, nous avons besoin de saliver, pour mieux ingérer et assimiler les aliments. Dans une vie, chaque être humain en produit 40 000 litres, soit 40 m3, une jolie piscine. N’allez pas vous froisser un muscle à cette lecture, encore moins un squelettique. Bien qu’au nombre de 600, ils sont disposés par tiers dans la tête et le cou, le tronc et au sein de vos membres. « Le muscle strié squelettique est par définition le muscle qui, par l’intermédiaire du tendon, se fixe au squelette et permet le mouvement de celui-ci dans une direction bien définie grâce à sa fonction essentielle de contraction », définit l’institut de myologie.

Comme les canards, qui procèdent au plongeon du même nom, nous avons la possibilité d’avaler notre salive ou tout autre aliment, la caboche en bas. (Crédits : Romuald Pena)

Pas de quoi vous arracher un cil, quoiqu’il repoussera. Ils ont une durée de vie courte, entre deux et cinq mois. L’expression « J’ai mal aux reins » que justifie une personne en appuyant ses mains au-dessus de la taille, est un abus de langage. Cela correspond à des souffrances dans le dos, ou de la colonne vertébrale. Les reins qui filtrent la totalité du sang toutes les 50 minutes sont situés dans l’espace rétropéritonéal (attention image médicale), où ils se projettent par leur face postérieure dans la région lombaire. Celle-ci constitue d’ailleurs la principale voie d’abord chirurgicale.

Du sang bleu dans vos veines

Savez-vous pourquoi lorsque l’on se cogne « on se fait un bleu ». Excellente question ! Cela est du à la couleur de l’hémoglobine rouge. En second lieu, l’endroit du choc prends une teinte jaune du à la présence de bilirubine. Encore un pigment, mais qui apparaît comme le citron ou le soleil, ce par la dégradation du sang. En effet, les hématies ont une durée de vie d’environ 120 jours, après laquelle elles sont ensuite détruites, c’est l’hémolyse. Rien à voir avec le bleu à l’âme que ressent l’équipe nationale de Belgique, suite à la demi-finale de la Ligue des Nations du 7 octobre 2021. Votre tête semble être plus lourde, rassurez-vous, cela est normal avec toutes ces informations. Sachez qu’elle pèse en moyenne entre cinq et sept kilogrammes avec le cerveau, qui représente à lui seul entre 1, 5 et 2 kg. D’autant que vous n’avez pas toujours pas la réponse sur la couleur qu’arbore votre hématome de ce matin.

En 2015, les réseaux dits sociaux œuvrent à censurer la photo d’une jeune femme allongée de dos sur un lit, le pantalon et les draps tâchés par ses règles. C’est le tabou des menstruations. « Pourquoi nous dépêchons-nous de ranger nos tampons quand nous les sortons accidentellement de nos sacs à main », se questionne l’auteure. (Crédit : Rupi Kaur)

Sang bleu signifie noble, cette locution désigne quelqu’un appartenant à la noblesse ou à l’aristocratie, par sa filiation. Cette couleur fut pendant longtemps celle symbolisant la royauté. Cette expression réfère aux veines bleutées très visibles sur la peau pâle des patriciens en comparaison aux paysans qui travaillaient dans les champs toute la journée et qui étaient plus bronzés. C’est à croire que nous sommes tous nobles, au moins de cœur, car vos veines paraissent bleues à travers votre épiderme. Cela est du au filtre que constitue le tissu cutané, et qui ne laisse passer que les longueurs d’onde de 380 à 500 nanomètres, soit le bleu. Est-ce pour cela que les publicités pour les biens telles que serviettes et tampons pour contenir les menstruations font apparaître le sang bleu ? Ou est-ce que chaque fille, copine, amie, conjointe, épouse, femme, mère, grand-mère sont en réalité toutes des princesses ?

Originaire des Philippines, de l’île de Mindanao, il s’est ensuite répandu en Polynésie française, en Nouvelle Guinée et en Nouvelle-Bretagne, principalement pour la production de papier. Il peut mesurer jusqu’à 60 à 75 mètres de hauteur dans son milieu naturel, et ne supporte pas les températures négatives. (Crédits : DR)

Un trésor au pied de l’arbre

Terminons sur une note plus exotique et magique. Chaque individu connaît la légende du coffre contenant un trésor incommensurable aux deux pieds de l’arc-en-ciel. Mais le trouver est, même pour les plus optimiste, quasiment impossible, quoique… J’ai une solution à vous proposer. Pour cela, partons en voyage, dans un coin paradisiaque, sur l’île Mindanao, situé aux Philippines. Un arbre endémique quasiment irréel pousse là-bas, l’eucalyptus deglupta ou « l’arbre arc-en-ciel ». En effet le tronc arbore un nombre conséquent de teintes, car il perd en permanence ses écorces. En vieillissant, il affiche de pléthore couleurs. Son écorce peut alors en revêtir plusieurs simultanément, verte, bleue, violette, orange, marron… personne n’indique s’il a trouvé le trésor, ou s’en est bien caché, le bienheureux.

Romuald Pena

Journaliste et curieux de nature, j’aime les mots et ce qu’ils chantent aux oreilles qui les entendent. « La vérité, c’est qu’il n’y a pas de vérité », assurait Pablo Neruda. Ainsi j’apporte des faits, des faits, encore et toujours des faits, car : « Nous ne pouvons être condamnés à pire, à juger les autres, à être des juges. » (Le Testament d’Orphée, de Jean Cocteau)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *