Il y a cent ans… l’Ukraine et les Soviets

Le conflit armé entre la Russie et l’Ukraine affichera le centième jour demain 4 juin 2022. Il y a cent ans des accords à la suite de la conférence de Gènes avaient été trouvés le 3 juin 1922, explique le quotidien Le Gaulois. Le comité national ukrainien (CNU) et les délégués du gouvernement soviétique ukrainien. Ils faisaient contre mauvaise fortune bon cœur, et de par leurs ententes s’assuraient de jouir de leurs droits, sans interférence extérieure.

Les échanges entre l’Ukraine et la Russie, ne date pas d’hier. Le pouvoir soviétique reprend définitivement pied en Ukraine au printemps 1919. Le 10 mars 1919, la République socialiste soviétique d’Ukraine est proclamée comme gouvernement autonome. Il faudra attendre la conférence de Gènes pour que les choses prennent un léger virage.

La délégation russe lors de la conférence de Gênes, de gauche à droite, Rakovsky, Vorovsky, Krassine, Litvinov (Crédits : Agence Rol/BnF/Gallica)

Les échanges furent entre Christian Rakowsky, président du conseil des commissaires du peuple de la république socialiste et soviétique d’Ukraine, et Sergei Markotun, plus connu en tant que Serge Marcotoune, président du CNU. Les idées n’étaient pas partagées entre les deux pays, seule la frontière le fut. « Le comité national ukrainien considère que les liens fédératifs entre l’Ukraine et la Russie peuvent seuls garantir la sauvegarde de leur intégrité territoriale, et leur développement économique et politique », écrivait Rakowsky. Le CNU s’opposait à toutes intrusions étrangères, ainsi qu’à toute tentative armée dirigée contre le gouvernement actuel des deux pays. « La guerre civile ne pouvant provoquer que la ruine et assujettissement des deux peuples », martelait Rakowsky.

Extraits des Documents Diplomatiques Français 1922, Volume 1 publié par le ministère des Affaires étrangères.

Le rapprochement amical entre la France et la Fédération russo-ukrainienne tenait en aboutissement le rétablissement des relations économiques des deux États. Le CNU affinait dans le sens que pour l’activité soi pérenne, d’un côté entre la France et l’Ukraine et l’Ukraine et la Russie de l’autre. Toutefois, le CNU était désireux que son activité se développe avec le gouvernement soviétique de l’Ukraine, sous réserve de la non-opposition de la France. Par le traité de Riga, la Pologne reconnaît la République socialiste soviétique d’Ukraine, fixant par la même les frontières occidentales de l’État. Un mouvement armé et encouragé par les gouvernements occidentaux subsistera néanmoins un temps sur la rive droite du Dniepr. La création de la République socialiste soviétique d’Ukraine s’effectue le 30 décembre 1922 et obtient son indépendance le 24 août 1991.

Fidel Plume

Équilibriste des mots, j'aime à penser qu'il existe un trésor au pied de chaque arc-en-ciel. Un sourire éclaire la journée de la personne qui le reçoit. Elizabeth Goudge disait : « La gratitude va de pair avec l'humilité comme la santé avec l'équilibre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.