jeudi, février 29, 2024
International

La Colombie choquée par le meurtre d’une mineure de 15 ans

Tout le pays est en deuil depuis le 7 décembre 2023, jour où Michelle Dayana González Sierra jeune fille de 15 ans est morte. Elle a été retrouvée décédée dans un atelier de réparation automobile du quartier de San Judas à Cali. Les autorités locales, ainsi que les habitants d’où se sont déroulés les faits ont révélé des détails sur le comportement du suspect, le moment et le lieu de disparition de la jeune fille, ainsi que sur l’évolution de l’enquête. Une récompense de 100 millions de pesos colombiens pour retrouver le principal suspect : Harold Andrés Echeverri.

L’adieu à Michelle Dayana González Sierra commençait dimanche 10 décembre vers 21 h. La veillée funèbre s’est tenue au Polideportivo du quartier de San Judas. La jeune fille a été enterrée lundi au cimetière Parque Memorial La Ermita à Yumbo. « Ma sœur était une fille tranquille, elle ne cherchait pas les ennuis. Elle venait d’avoir 15 ans en avril et rêvait d’étudier la médecine. Elle aimait dessiner et était une artiste, elle faisait des croquis, dessinait des poupées et avait réussi brillamment à l’école », déclarait Angie Juliet Serna Sierra.

Le père de la victime lui avait demandé de faire des courses dans un magasin proche du domicile dans la nuit du 7 décembre 2023. Ne la voyant pas rentrer, il commençait à tenter de la joindre sur son portable, et a entamé des recherches en vain.

« Les enquêtes indiquent qu’hier (7 décembre), vers 20 heures, cette mineure s’est rendue dans un magasin pour acheter quelques articles et qu’à son retour, elle aurait été emmenée dans cet atelier par ruse », a déclaré le commandant de la police métropolitaine de Cali, Daniel Gualdrón.

(Crédits : El País)

« Il est arrivé ensanglanté et a dit qu’il s’était coupé », raconte un habitant au journal El País. « Ma sœur s’est défendue, c’était une grande fille forte, elle a réussi à le blesser, mais finalement l’homme était plus fort qu’elle. Où que soit ce misérable, j’espère qu’ils le verront et le reconnaîtront, pour qu’ils nous le signalent. L’important est […] qu’il paie pour ce qu’il a fait… Il a pris la vie d’une jeune fille innocente », déclarait sa sœur Angie Julieth.

Violée, tuée et démembrée

L’alerte donnée, tous cherchaient la jeune fille. Le visionnage des caméras de sécurité atteste qu’elle était entrée dans un atelier de mécanique. Aucune trace de la jeune fille, mais du sang trouvé sur les lieux. Immédiatement la police nationale informée découvrait les parties du corps de la victime en plusieurs endroits. Dès le début de l’enquête et de la recherche, le gardien a été soupçonné, car il était le seul à avoir passé la nuit dans l’immeuble.

Les autorités ont expliqué que tout ramène à Harold Andrés Echeverry, au suspect principal et agent de sécurité de l’atelier où a été retrouvé le corps démembré. Selon les autorités, l’homme possède un casier judiciaire pour viol sur mineure de moins de 15 ans. (Crédits : El País/YouTube)

« L’hypothèse de départ est que le gardien aurait violé la jeune fille et, après l’avoir violée, l’aurait tuée », a déclaré le fonctionnaire. Après l’avoir démembrée, il aurait caché les parties du corps dans des paniers à différents endroits de l’atelier pour qu’il soit difficile de la retrouver.

443 féminicides en 2023

Elle fait désormais partie du nombre macabre de féminicides perpétré en Colombie. Elles sont 443 à avoir perdu la vie depuis le début de l’année, soit deux meurtres ou assassinats tous les trois jours. Le ministère public a exprimé un rejet total du meurtre atroce de la mineure, un fait déplorable qui s’ajoute aux cas signalés de femmes victimes à l’échelle nationale, qui, selon l’Observatoire des féminicides Colombie, entre janvier et octobre 2023, 443 féminicides ont été enregistrés, dont 77 à Antioquia, 49 à Bogotá D.C. et 47 à Valle del Cauca.

Le suspect avait fui la scène de crime, et la ville malgré les barrages. Le suspect s’est enfui de Cali (Valle del Cauca) à Villavicencio (Meta) où il a été arrêté par la police. Harold Echeverry a été arrêté sur l’une des voies principales de Villavicencio sur une moto, portait une chemise verte et lui a recouvert le visage d’un dessus bleu. Ville où il exerçait le taxi à moto, ayant l’intention de fuir au Venezuela.

L’hypothèse des autorités est que Harold Echeverry a abusé sexuellement de la jeune fille, puis l’a tuée avant de la démembrer. Après la macabre découverte, la police a immédiatement activé un plan pour capturer le meurtrier présumé.

Les accusations du ministère public sont pour l’heure le vol qualifié et aggravé et le meurtre aggravé.

Harold Echeverry n’a eu d’autre choix que d’accepter les accusations pour le crime odieux perpétré à Cali sur la personne de Michelle Dayana, 15 ans.

(Crédits : Police nationale)

L’audience s’est tenue à Villavicencio, à huis clos, en raison de l’âge de la jeune fille. Le général William Salamanca, de la Police nationale colombienne, a déclaré que le meurtrier présumé serait transféré sur un avion de police de la ville de Villavicencio à Cali, où il serait mis à la disposition du Bureau du Procureur général. Le bureau du procureur général s’attend à ce que la peine maximale possible soit imposée.

Les festivités de la célébration de la nativité en Colombie commencent avec « la noche de la velitas », le 7 décembre. Cette tradition religieuse consiste à célébrer l’Immaculée Conception de la Vierge Marie. C’est ce soir-là que Michelle Dayana a disparu alors qu’elle allait acheter des bonbons. « Papa, je ne serai pas longue », sont les derniers mots qu’elle a dits à son père en sortant de chez elle.

Elise Dardut

Épicurienne, je reste une jeune femme à l’aise dans son corps et dans sa tête. Je pense par moi-même, j’agis par moi-même, j’entends les conseils et n’écoute que mon intuition. « Le jour où l’homme aura la malice, la finesse et la subtilité de la femme, il sera le roi du monde… mais ce n’est pas pour demain », me chantait mon grand-père. Il m’a appris que « les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse. » (Coco Chanel) Depuis, je m’évertue, pour qui veut bien entendre et écouter, à distiller des graines ici et là, au gré du vent. Un proverbe indien explique que « si vous enseignez à un homme, vous enseignez à une personne. Si vous enseignez à une femme, vous enseignez à toute la famille » Il est temps d’inverser les rôles et admettre l’équité, non ?

Une réflexion sur “La Colombie choquée par le meurtre d’une mineure de 15 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *