Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt

À quarante-huit heures de la nouvelle lune, les personnes sensibles au sommeil vont encore dire qu’ils ont mal dormi. C’est un sujet qui impose sa dualité, certains sont convaincus, d’autres dubitatifs. Pourtant, elle a une réelle influence sur les marées, avec les coefficients de marnage que connaissent les marins. Mais savez-vous comment est né notre satellite ? La distance Terre-Lune qui est connue aujourd’hui à 385 000 km en moyenne fut calculée pour la première fois, il y a plus de 25 siècles. Quelles sont les légendes s’y rattachant, comme celle entre Zeus, Apollon et Diane ?

Bienvenue dans notre passé. Il y a tout juste 4, 5 milliards d’années, notre Terre vient de se former à une distance de 150 millions de kilomètres du soleil. Tout s’écoulait bien, jusqu’à que une autre planète, à peine plus grosse que Mars se positionne dans le même axe. La rencontre provoqua un véritable coup de foudre, au détour d’une étoile. En heurtant la Terre, Théia se brise en des milliers de morceaux et forme, après l’accrétion une boule se fixe à quelques 385 000 kilomètres. Elle perd à l’occasion son titre de planète pour devenir satellite. Elle n’est que la cinquième plus grande lune de notre système solaire. Se dresse devant les géantes Ganymède, Titan, Callisto et Io. La distance d’éloignement fut calculée, pour la première fois au cours du IIIe siècle avant J.-C. par Aristarque de Samos, astronome et mathématicien. Il l’estimait à 486 000 km. Hipparque, au IIe siècle avant notre ère donna une approximation plus juste, avec 384 000 km. Elle n’est pas une simple lune, sa rotation autour de la Terre n’est pas un cercle parfait. La distance Terre-Lune évolue sans cesse. Le 23 juin 2013, lors de la super lune entre 356 991,1 km au périgée jusqu’à 406 489,7 km à son apogée.

Le voyage dans la Lune de Georges Méliès est la première œuvre de science-fiction du cinéma inventé quelque temps plutôt par les frères Lumières. (Crédits : DR)

L’œuvre d’un graffeur atteste de l’ordre et des noms de nos chers jours de la semaine. Ils ont une origine planétaire. L’artiste dont personne ne connaît le patronyme, a laissé sur un mur une colonne DIE avec les premières lettres des sept planètes connues, juste avant l’an 79. Il fut découvert à Pompéi. L’évolution du langage à travers les siècles touche aussi la Lune. Au XVIIe, un visage joufflu évoquait la forme ronde de notre satellite, ainsi une personne avait une face de lune. Puis, du XIXe au XXe, en témoignant de la lune de quelqu’un, il est était question de ses fesses. La Lune symbole de féminité depuis longtemps. Diane est la déesse de la chasse et de la Lune, sœur d’Apollon, dieu du soleil. L’étymologie du prénom exprime le ciel lumineux au ciel diurne.

Le mythe de Diane Déesse de la Lune par Jean Honoré Fragonard (Diane et Endymion, 1753-56, huile sur toile, 95×137 cm, National Gallery of Art, Washington). (Crédits : DR)

Selon les contes et légendes, elle accomplissait une fois par mois le devoir imposé par Zeus, se transformer en lune pour éclaire son ancêtre qu’est la Terre. La croyance indique qu’une relation particulière entre la femme et elle. Symbole de féminité, de maternité et d’une relation mère-fille, elle est omniprésente en astrologie. En accord avec les écrits, elle aurait une influence sur l’œil droit, les bas ventres et les organes sexuels des Femmes. Le cycle menstruel n’est pas forcément régulier, mais une moyenne tourne autour de 27 à 28 jours. En 2022, il y aura un total de 13 nouvelles lunes, une tous les 28 jours (28,07), étrange, non ?

Elise Dardut

Épicurienne, je reste une jeune femme à l’aise dans son corps et dans sa tête. Je pense par moi-même, j’agis par moi-même, j’entends les conseils et n’écoute que mon intuition. « Le jour où l’homme aura la malice, la finesse et la subtilité de la femme, il sera le roi du monde… mais ce n’est pas pour demain », me chantait mon grand-père. Il m’a appris que « les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse. » (Coco Chanel) Depuis, je m’évertue, pour qui veut bien entendre et écouter, à distiller des graines ici et là, au gré du vent. Un proverbe indien explique que « si vous enseignez à un homme, vous enseignez à une personne. Si vous enseignez à une femme, vous enseignez à toute la famille » Il est temps d’inverser les rôles et admettre l’équité, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.