Cyberattaque: les postes bulgares à l’arrêt

Cela fait désormais plus de deux semaines que les bureaux de poste du pays sont bloqués à la suite d’une attaque perpétrée par des opérateurs informatiques, le 16 avril 2022. Celle qui distribue le courrier dans toute la Bulgarie compte plus de 6 000 ordinateurs, dont la moitié sont âgés de plus de quinze ans et sont vulnérables à de telles attaques faute de système de protection antivirus approprié, ou de mises à jour indispensables.

Mardi 3 mai 2022, c’est un véritable coup de massue que délivre Kalina Konstantinova, vice-première ministre pour la bonne gouvernance. Elle a demandé, ni plus ni moins, les démissions du directeur exécutif et du conseil d’administration des postes bulgares, lors d’une conférence de presse, faisant le point sur la situation. Depuis le 16 avril 2022, les bureaux de poste sont purement et simplement bloqués à la suite d’une attaque informatique. Le programme malveillant, qui a d’abord touché le bureau central de Sofia avant de se répandre dans le réseau, « était conçu de sorte à ne pouvoir affecter des données de la Russie et des anciennes républiques soviétiques », a expliqué conseiller gouvernemental Vassilev Velitchkov

Mme Konstantinova a souligné que les postes bulgares sont une absolue priorité du gouvernement. Ce dernier a élaboré une stratégie pour sauver et moderniser l’entreprise, en travaillant dès le départ à sa mise en œuvre. (Crédits : BTA Photo)

Dans un message publié sur Facebook samedi, Mme Konstantinova a déclaré qu’en raison des mauvais résultats financiers, des investissements insuffisants dans la sécurité de l’information et la protection des données, les postes bulgares ont été constamment négligées, ajoutant que des équipements de seconde main ont été achetés pour les postes. En 2021, les pertes de l’entreprise s’élèvent à 13 millions de BGN (6.65 millions d’Euros), alors que le plan d’affaires prévoit un bénéfice de 100 000 BGN (51 139 €), a précisé Mme Konstantinova. Elle a souligné que la direction de l’entreprise n’avait fait aucun effort pour changer les choses. La vice-première ministre a rappelé que les postes bulgares sont une entreprise détenue à 100 % par l’État, qui compte 2 973 bureaux de poste et plus de 9 000 employés. L’investissement annuel est de 80 millions de BGN (près de 41 millions d’Euros).

« Nous avons trouvé une entreprise qui faisait systématiquement et constamment faillite. Le ministère des Finances du GERB a systématiquement sous-financé les postes bulgares », explique Mme Konstantinova. (Crédits : DR)

« Nous avons préparé un tout nouveau projet dans le cadre du plan de relance pour un montant de 100 millions BGN et il a déjà été approuvé », a déclaré Mme Konstantinova. « Les attaques se multiplient depuis la guerre en Ukraine », a souligné M. Velitchkov, évoquant une « cyberguerre destinée à semer l’inquiétude et l’instabilité ». Plusieurs sites internet officiels roumains, dont ceux du gouvernement et du ministère de la Défense, ont été victimes vendredi de cyberattaques revendiquées par un groupe prorusse. La Poste grecque (Elta) avait quant à elle été touchée en mars par une « cyberattaque », entraînant une « suspension temporaire » de certains des services de cette entreprise publique.

Fidel Plume

Équilibriste des mots, j'aime à penser qu'il existe un trésor au pied de chaque arc-en-ciel. Un sourire éclaire la journée de la personne qui le reçoit. Elizabeth Goudge disait : « La gratitude va de pair avec l'humilité comme la santé avec l'équilibre. »

Une réflexion sur “Cyberattaque: les postes bulgares à l’arrêt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.