Après la cyberattaque contre EPS Sanitas, c’est Omegapro qui plonge les Colombiens dans la torpeur

Face aux plaintes de ses investisseurs, Omegapro a publié une déclaration le 17 novembre 2022, dans laquelle elle affirme avoir été la cible d’une cyberattaque. Et pour cette raison, les utilisateurs ne peuvent pas retirer leur argent. La société d’investissement promet un rendement très élevé « +300 % en 16 mois », elle attire les investisseurs. Des milliers de personnes en Colombie ont investi leurs économies pour faire fructifier leurs capitaux. L’adresse de la firme est basée sur l’île Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Le simple fait d’avoir une adresse dans un paradis fiscal aurait pu soulever des questions. Juridiquement le doute profite à l’accusé, sauf qu’il n’y a pour le moment que des plaintes, même si elles sont nombreuses. « Après analyse des problèmes techniques rencontrés par Omegapro au cours des dernières semaines, il est clair que nous avons été la cible d’une cyberattaque soutenue et sophistiquée menée par un groupe criminel organisé inconnu », explique la compagnie.

Omegapro a déclaré que le fait de ne pas autoriser les retraits protège l’ensemble des participants. Elle aurait engagé l’une des principales entreprises de cybersécurité au monde pour contrer la menace. « Pendant qu’ils tentent de mettre en œuvre des contre-mesures efficaces, la plateforme sera malheureusement indisponible jusqu’à ce que nous puissions assurer la sécurité de notre communauté », poursuit-elle dans le communiqué.

Ningún producto financiero ofrece rentabilidades de 1% diario o de doblar la plata en un año

Sebastián Toro/La Republica

En Colombie le gendarme de la bourse est la Superfinanciera. « Les responsables et l’emplacement réel des plateformes sont inconnus […] il est impossible d’obtenir des rendements fixes, étant donné la volatilité de ce marché », assure l’organisme de contrôle dirigé par Jorge Castaño.

Des pyramides en Colombie ?

En Colombie, le « marketing de réseau » est réglementé par la loi 1700 de 2013. Cette dernière dispose que ce type d’activité est interdit lorsqu’il s’agit de services et de produits financiers ou du marché boursier. Sauf qu’une société inonde en novembre les réseaux sociaux de publicité vantant un intérêt faramineux. La société Goarbit promeut un retour sur investissement compris entre 0.5 et 1.5 % par jour.

L’argent ne pousse sur les arbres. Le papier-monnaie ne se gagne pas par le simple fait d’y penser. (Crédits : Pasja1000/Pixabay)

Comme toute entreprise elle doit se déclare auprès de la chambre de commerce, en Colombie le Registro Único Empresarial y Social (RUES). Elle n’existe nulle part. Ce type de plateformes peuvent être des systèmes pyramidaux, surtout lorsqu’elles promettent des rendements si davantage de personnes entrent dans le « business ». Le plus célèbre cas de pyramide dite de Fonzi est l’œuvre de Pierre Madoff.

L’AMF et l’APCR inscrivent Omegapro sur la liste noire FOREX en 2020

L’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) avaient placé Omegapro sur la liste noire FOREX dès le 6 août 2020. « La société Omega Pro Ltd, immatriculée à Saint-Vincent-et-les-Grenadines, se présente comme une société de courtage enregistrée dans ce pays ; or l’autorité des services financiers locale, la Financial Services Authority, rappelle dans un avertissement du 3 février 2022 qu’elle ne délivre aucune licence de trading Forex ». Rappelez-vous que l’argent ne pousse pas dans les arbres. Une société qui gagne de l’argent sans rien vendre, mais en recrutant de nouveaux membres, c’est une pyramide de Ponzi. Quelques conduites ou réflexions à observer selon l’AMF et l’ACPR :

  • Ne cédez pas à l’urgence ou aux pressions de votre interlocuteur, prenez le temps de la réflexion
  • Attention aux publicités sur l’Internet, terrain de prédilection des escrocs pour hameçonner leurs futures victimes
  • Ne cédez pas à l’urgence ou aux pressions de votre interlocuteur, prenez le temps de la réflexion
  • Méfiez-vous des promesses de gains rapides sans contreparties ; il n’y a pas de rendement élevé sans risque élevé
  • Méfiez-vous des demandes de transfert d’argent vers des pays sans aucun rapport avec cet intermédiaire ni avec l’État dans lequel vous résidez

Romuald Pena

Journaliste et curieux de nature, j’aime les mots et ce qu’ils chantent aux oreilles qui les entendent. « La vérité, c’est qu’il n’y a pas de vérité », assurait Pablo Neruda. Ainsi j’apporte des faits, des faits, encore et toujours des faits, car : « Nous ne pouvons être condamnés à pire, à juger les autres, à être des juges. » (Le Testament d’Orphée, de Jean Cocteau)

Une réflexion sur “Après la cyberattaque contre EPS Sanitas, c’est Omegapro qui plonge les Colombiens dans la torpeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *