International

L’hôpital Joaquín Paz Borrero à Cali en Colombie victime d’une cyberattaque

La Colombie est à nouveau touchée dans son système de santé. Depuis début décembre 2022 trois attaques cybernétiques ont frappé les infrastructures. Celle concernant EPS Sanitas impactait plus de 5 millions d’affiliés. Audifarma qui permet à de nombreux Américains du sud de se soigner se voyait infecté à son tour. Dans la soirée du 23 février 2023, aux alentours de 19 h 30, les premiers soubresauts étaient ressentis aux urgences de l’hôpital Joaquín Paz Borrero.

L’hôpital Joaquín Paz Borrero, situé à Cali au sud-ouest de Bogota, apporte des soins pour 30 000 personnes. Les conséquences de l’attaque et du chiffrement des données impactent particulièrement les Colombiens en parcours de soins. Le gouvernement du district de Cali a d’ailleurs activé un plan d’urgence pour le bon fonctionnement des IPS (Instituto Prestadores de salud sont les établissements promulguant les soins aux patients). Le but garantir aux utilisateurs du réseau de santé son accès. La plateforme de prise de rendez-vous en ligne est donc momentanément hors d’usage.

María del Pilar Cano Sterling, maire de Cali, a indiqué que « nous n’accepterons pas de donner de l’argent pour le sauvetage de l’information, nous n’acceptons aucun type de chantage, il s’agit d’informations publiques. » (Crédits : Alcadia de Clai/YouTube)

Le fonctionnement des urgences subit également l’attaque expliquait Angie Gutierrez, gestionnaire de l’ESE Nord. « Bien qu’ils nous laissent un message demandant une rançon pour l’information, ils ne parlent pas d’un montant, ils parlent de prendre contact avec eux dans 72 heures, sinon il sera de plus en plus coûteux de sauver cette information, de la même manière nous devons préciser que les données personnelles des utilisateurs ne sont pas en danger », ajouta-t-il.

L’accès non autorisé aux données est passible d’une peine d’emprisonnement de quarante-huit à quatre-vingt-seize mois et d’une amende de 100 à 1 000 fois le salaire minimum mensuel légal en vigueur. Il est de 1 160 000,00 COP soit 224,67 €.

Les services débutaient leurs recherches. Selon la communication, le serveur impacté de contenait ni dossiers médicaux ni de données sur les patients, relate Caracol. Le responsable de l’ESE Norte stipulait que des mesures ont été prises pour garantir la sécurité des informations hébergées sur les autres serveurs. Les plaintes ont été déposées auprès du ministère public et de la police, pour lancer les enquêtes en rapport à la loi 1273 de 2009.

Romuald Pena

Journaliste et curieux de nature, j’aime les mots et ce qu’ils chantent aux oreilles qui les entendent. « La vérité, c’est qu’il n’y a pas de vérité », assurait Pablo Neruda. Ainsi j’apporte des faits, des faits, encore et toujours des faits, car : « Nous ne pouvons être condamnés à pire, à juger les autres, à être des juges. » (Le Testament d’Orphée, de Jean Cocteau)

2 réflexions sur “L’hôpital Joaquín Paz Borrero à Cali en Colombie victime d’une cyberattaque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *