Cyberattaque d’un pipeline aux USA

Colonial Pipeline, qui détient le plus grand oléoduc sur le sol américain, est infecté par un code malveillant. La police fédérale américaine refuse de communiquer quant au versement possible d’une rançon. Seule indication de la part du FBI, le ransomware DarkSide serait à l’origine de l’attaque. Un vent de panique concernant une hausse du prix des carburants, ou encore un impact sur l’économie affole la population outre-Atlantique.

Cet oléoduc transporte, essence et diesel, sur près de 9000 kilomètres à travers les États-Unis, de Houston (Texas) jusqu’au port de New York. Colonial Pipeline est la firme qui délivre quotidiennement plus de 380 millions de litres de fioul, elle a cessé toutes opérations samedi 8 mai 2021. La distribution représente quasiment 45 % des carburants consommés sur la côte Est américaine. « Le 7 mai, la compagnie Colonial Pipeline a appris qu’elle était victime d’une attaque de cybersécurité », indiquait le groupe dans un communiqué. Depuis le site de l’entreprise est placé en sûreté. « Nous avons mis certains de nos systèmes hors ligne par précaution afin de contenir la menace, ce qui a temporairement interrompu toutes les opérations de pipelines et affecté certains de nos systèmes informatiques. »

Colonial Pipeline approvisionne la côte Est des États-Unis. La livraison de produits raffinés s’effectue tous les cinq jours, au-delà une pénurie de carburant serait à craindre. Les aéroports de Baltimore, Atlanta, Charlotte ou encore Nashville devront décider comment s’alimenter en kérosène, dès mercredi. (Crédits : AFP)

Le président des États-Unis, Joe Biden continue d’être régulièrement informé de l’incident du Colonial Pipeline stipule le site de la maison Blanche. L’institution apprécie en permanence la répercussion de cet incident sur le ravitaillement en carburant de la côte Est. « Nous surveillons les pénuries d’approvisionnement dans certaines parties du Sud-Est et évaluons toutes les mesures que l’administration peut prendre pour atténuer l’impact autant que possible. » Le locataire de la Maison-Blanche a ordonné aux agences du gouvernement fédéral de mobiliser leurs ressources pour aider à édulcorer les déficits là où elles se produisent. Des responsables américains ont cherché à apaiser les inquiétudes, soulignant que les répercussions ont été modestes jusqu’à présent. Pour autant, les prix de l’essence aux États-Unis avaient augmenté de 1,5 % lundi matin, d’après la BBC.

Inquiétude au Québec

Les aéroports de Baltimore, Atlanta, Charlotte ou encore Nashville devront décider quant à leur alimentation en kérosène, dès demain mercredi 12 mai 2021. Cependant, l’impact d’un tel arrêt de livraison de carburants inquiète au-delà des frontières. Au Québec, le gestionnaire d’actif des épargnes des travailleurs possède 1, 5 milliard de dollar américain de participation. « Oui, la Caisse détient une participation dans Colonial Pipeline », corroborait le porte-parole de la Caisse de dépôt Maxime Chagnon, joint dimanche après-midi par La Presse.

Le FBI confirme que le ransomware Darkside est responsable de la compromission des réseaux de Colonial Pipeline.”

Bureau fédéral d’investIgation

Les enquêteurs ont déterminé l’origine de l’agression dès lundi, par deux faits. Le premier concerne le langage utilisé, le russe. Le second concerne le codage, qui est réalisé pour ne pas s’attaquer aux réseaux qui usent de claviers russes, selon l’agence gouvernementale. « Nous continuons à travailler avec l’entreprise et nos partenaires gouvernementaux sur l’enquête ». Le président du bureau ovale indiquait que rien ne permet pour le moment de conclure à une participation de Moscou. Le Kremlin a nié mardi être impliqué dans cette opération. « La Russie n’a rien à voir avec ces cyberattaques. La Russie n’avait rien à voir avec les cyberattaques perpétrées précédemment, souligne le porte-parole du Kremlin, Dimitri Peskov. Nous rejetons catégoriquement toute accusation à notre endroit à ce sujet. »

Fidel Plume

Équilibriste des mots, j'aime à penser qu'il existe un trésor au pied de chaque arc-en-ciel. Un sourire éclaire la journée de la personne qui le reçoit. Elizabeth Goudge disait : « La gratitude va de pair avec l'humilité comme la santé avec l'équilibre. »

2 réflexions sur “Cyberattaque d’un pipeline aux USA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *