Vacances prolongées à Neuchâtel

À trois jours de la rentrée scolaire, l’université de Neuchâtel est victime d’une attaque de ses systèmes informatiques. Les premiers signes relevés de l’infection sont survenus jeudi 17 février 2022, vers 23 h. Par mesure de sécurité, l’Unine, qui compte quatre facultés en son sein a désactivé l’ensemble de ses serveurs ce vendredi 18 février. Une affaire qui pourrait compliquer le retour des étudiants, prévu ce lundi. Si aucune rançon n’est encore exigée en échange de la clé de chiffrement, cela porte les stigmates et ressemble trait pour trait à une infection par codes malveillants de type ransomware.

Depuis jeudi soir, tous les systèmes d’information de la faculté neuchâteloise sont bloqués, victimes d’une infection de type Ransomware-as-a-Service relate ArcInfo. Plus un ordinateur n’est accessible, l’arrêt général a été décrété. Fort heureusement, peu d’étudiants sont sur place. « Il est très probable que des gens malveillants soient derrière cette attaque, expliquait Nando Luginbühl, le responsable de la communication de l’Université de Neuchâtel. Le problème n’est pas réglé et nous ne pouvons pas dire à quel moment ça va refonctionner. »

Des messages auraient été envoyés à destination du corps enseignant, mentionnant le cryptage des données. L’Université confirme l’existence dudit message, sans avoir « connaissance d’autres demandes à ce stade ». Une partie des professeurs profitent des derniers jours pour mettre à jour leurs supports de cours, de leur côté les élèves devaient consulter leurs horaires, comme échanger les ultimes renseignements par courriel. Il sera nécessaire de le consentir avec résignation.

Les services affirment avoir confiné l’ensemble afin d’éviter que le code malveillant se propage sur de nouveaux terminaux. La Suisse est depuis plusieurs mois la cible de nombreuses infections, comme le fut la Croix-Rouge. L’université tente de restaurer une sauvegarde de l’état du système avant la cyberattaque. (Crédits : DR)

Les cours avaient, jusqu’à présent, lieu à distance du fait du SARS-CoV-2. Le retour, en chair et en os, des étudiants sur le campus doit s’effectuer lundi matin 21 février. Toutefois, les enseignements qui se donnent en vis-à-vis sont aussi pour certains accessibles en ligne, garantit l’institut. Les vacances ne seront, à priori, donc pas prolongées. « Notre objectif est d’assurer la rentrée des cours, lundi. Comme il y a un retour au présentiel, cela tombe bien », affirme Nando Luginbühl.

Romuald Pena

Journaliste et curieux de nature, j’aime les mots et ce qu’ils chantent aux oreilles qui les entendent. « La vérité, c’est qu’il n’y a pas de vérité », assurait Pablo Neruda. Ainsi j’apporte des faits, des faits, encore et toujours des faits, car : « Nous ne pouvons être condamnés à pire, à juger les autres, à être des juges. » (Le Testament d’Orphée, de Jean Cocteau)

Une réflexion sur “Vacances prolongées à Neuchâtel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.