vendredi, mars 1, 2024
International

Europol annonce le démantèlement du « super cartel » qui contrôlait près d’un tiers du trafic de drogue en Europe

Une opération internationale des services de police d’une ampleur sans précédent a permis de démanteler un « super cartel ». Pas moins de 49 personnes ont été arrêtées dans cinq pays, dont six suspects déterminés comme cibles principales à Dubai. Cette opération internationale de Police dénommée « Desert Light » (Lumière du désert) a permis la saisie de 30 tonnes de cocaïne, avec des arrestations en France, en Espagne, en Belgique et aux Pays-Bas.

La cocaïne saisie venait essentiellement d’Amérique latine, plus précisément du Panama. Elle transitait via les ports d’Anvers et de Rotterdam. Hormis les 43 suspects arrêtés en Europe, Dubaï a arrêté deux suspects offrant un « grand intérêt » liés à la France, deux autres liés aux Pays-Bas et deux liés à l’Espagne, mentionne Europol. Cela rappelle les années 80 où Pablo Escobar régnait sur le trafic de cocaïne en Colombie. À la tête du cartel de Medellín, il a été l’un des principaux barons de la drogue. Son cartel, au sommet de son activité, fournissait environ 80 % de la cocaïne consommée aux États-Unis, pour un chiffre d’affaires annuel de 21,9 milliards de dollars américains.

Treize personnes ont été arrêtées en Espagne, six en France et dix en Belgique. Quatorze personnes avaient été arrêtées en 2021 aux Pays-Bas dans le cadre de la même opération. Auxquels il faut ajouter six cibles de grande valeur arrêtées à Dubaï aux Émirats arabes unis. (Crédits : Europol)

« Les barons de la drogue, considérés comme des cibles de grand intérêt par Europol, s’étaient alliés pour constituer ce qui était connu comme un “supercartel” qui contrôlait environ un tiers du commerce de la cocaïne en Europe », explique Europol. « L’ampleur de l’importation de cocaïne en Europe sous le contrôle et le commandement des suspects était massive. Et plus de 30 tonnes de drogue ont été saisies par les forces de l’ordre durant les investigations », précise l’agence européenne.

Selon une source judiciaire française, deux Belgo-Marocains âgés d’une quarantaine d’années, soupçonnés de diriger depuis Dubaï un réseau d’importation de trafic de cocaïne pour le marché français, ont été arrêtés et devraient être remis à la France. (Crédits : Europol/YouTube)

Selon Europol, Dubaï a arrêté deux suspects offrant un « grand intérêt » liés à la France, deux autres liés aux Pays-Bas et deux liés à l’Espagne. L’un des suspects néerlandais est un « extrêmement gros poisson », divulgue une source sous condition de l’anonymat. Les deux suspects néerlandais sont présumés liés à Ridouan Taghi, arrêté à Dubaï en 2019 et actuellement jugé aux Pays-Bas, a ajouté cette source. À plus petite échelle, mais importante un trafic de cocaïne a été démantelé dans le bassin d’Arcachon par la gendarmerie.

Fidel Plume

Équilibriste des mots, j'aime à penser qu'il existe un trésor au pied de chaque arc-en-ciel. Un sourire éclaire la journée de la personne qui le reçoit. Elizabeth Goudge disait : « La gratitude va de pair avec l'humilité comme la santé avec l'équilibre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *